Rapport annuel Association

Rapport annuel Association

Témoins de première ligne d’une crise sanitaire et d’un élan de solidarité sans précédents, l’Association n’a cessé d’adapter ses actions face à la crise pour maintenir coûte que coûte le lien social, si vital pour chacune des personnes que nous accompagnons.

Si elle a réussi à réinventer ses modes d’accompagnement fondés sur le relationnel, elle a aussi déployé son expertise pour faire entendre la voix des plus démunis au cœur de cette tragédie, changer de regard sur la vieillesse et ainsi témoigner-alerter face aux questions éthiques qui n’ont pas manqué d’interpeler chacun d’entre nous durant cette période.

Toutes ces prouesses accomplies dans un contexte sans précédent et incertain ont été rendues possibles grâce à l’engagement sans faille de bénévoles exceptionnels portés pleinement par la fraternité en action.

L'année

rapport moral et Entretien

rapport moral

Alain Villez
Président
Association Petits Frères des Pauvres

LE MOT DE

Yann LASNIER
Délégué Général
Association Petits Frères des Pauvres

LE LIEN SOCIAL, UN LIEN VITAL

L’ADAPTATION DE L’ACCOMPAGNEMENT FACE À LA CRISE​

Le lien social, un lien vital

Face aux conséquences de la crise sanitaire, les salariés et bénévoles Petits Frères des Pauvres se sont pleinement mobilisés pour repenser la relation d’accompagnement de nos aînés et adapter ses actions pour maintenir le lien social.

Poursuite de l’accompagnement coûte que coûte

EN SAVOIR PLUS

Solitud’ écoute

EN SAVOIR PLUS

Les vacances et Noël malgré tout

EN SAVOIR PLUS

L’accompagnement téléphonique

EN SAVOIR PLUS

Le numérique au service de l’action

EN SAVOIR PLUS

FOCUS

Rencontre avec des écoutants « Solitud’écoute ».
EN SAVOIR PLUS

Les actions de plaidoyer des petits frères des pauvres

L'EXPERTISE AU PLUS PRÈS DE NOS AÎNÉS

L'expertise au plus près de nos aînés

Association de référence sur les problématiques liées à l’isolement des aînés, les Petits Frères des Pauvres ont multiplié les actions de plaidoyer tout au long de l’année 2020.

« Isolement des personnes âgées, l’impact de la crise sanitaire »

EN SAVOIR PLUS

RÉSERVE CIVIQUE : la reconnaissance de l’expertise Petits Frères des Pauvres.

EN SAVOIR PLUS

Une participation déterminante à la mission Guedj

EN SAVOIR PLUS

Confinement individuel en EHPAD

EN SAVOIR PLUS

La première étude d'impact social de l’action Petits Frères des Pauvres

EN SAVOIR PLUS

FOCUS

Loi « Grand âge et autonomie » : l'arlésienne
EN SAVOIR PLUS

Un engagement sans faille

TOUS AU CŒUR DE L’ACTION​

TOUS AU CŒUR DE L’ACTION

Les 13 600 bénévoles*, les 600 salariés*, services civiques, mécénats de compétences et tous ceux qui nous ont rejoints cette année ont œuvré sans relâche et ont été pleinement mobilisés auprès de nos ainés.

* chiffres entités Association et PFP-AGE

Portraits d’acteurs Petits Frères des pauvres particulièrement mobilisés et engagés durant la crise

EN SAVOIR PLUS

La baromètre 2020 du bénévolat 

EN SAVOIR PLUS

L’adaptation de notre organisation pendant la crise 

EN SAVOIR PLUS

Nos ressources

EN SAVOIR PLUS

Faire changer de regard sur la vieillesse

SENSIBILISER LE PLUS GRAND NOMBRE

SENSIBILISER LE PLUS GRAND NOMBRE À L’ISOLEMENT DE NOS AÎNÉS

La sensibilisation est l’une des composantes de notre mission sociale Témoigner – Alerter. Une fois de plus, cette année 2020 a été riche dans la sensibilisation de la société à la lutte contre l’isolement des aînés.

Réaction à l’Actualité et enjeux de société, les Petits Frères des Pauvres prennent position

EN SAVOIR PLUS

#PlusJamaisInvisibles

EN SAVOIR PLUS

#TousMobilisésANoël

EN SAVOIR PLUS

Partenariat avec RCF

EN SAVOIR PLUS

UN ÉLAN DE SOLIDARITÉ EXCEPTIONNEL

CITOYENS, PERSONNALITÉS, ENTREPRISES ET MÉCÈNES

CITOYENS, PERSONNALITÉS, ENTREPRISES ET MÉCÈNES

Durant cette crise sanitaire, un grand élan de solidarité s’est mis en place pour briser l’isolement des plus âgés. De nos plus jeunes concitoyens en passant par de véritables stars, mais aussi nos partenaires se sont mobilisés chacun à leur niveau. Tour d’horizon. 

PLATEFORME BÉNÉVOLAT : DES CITOYENS ENGAGÉS DURANT LA CRISE SANITAIRE

EN SAVOIR PLUS

Nos partenaires

EN SAVOIR PLUS

Des personnalités se mobilisent

EN SAVOIR PLUS

Des actions intergénérationnelles. De 7 à 77 ans… on se mobilise contre l’isolement !

EN SAVOIR PLUS

Faits marquants

2020

Janvier

La qualité de la cuisine des établissements récompensée

En savoir plus

Février

Saint Valentin : histoires d’amour touchantes de personnes âgées

En savoir plus

Mars

Fin du congrès itinérant

1 an de consultation et plus de 900 participants pour préparer le congrès 2021

6 mars

Les Petits Frères des Pauvres demandent aux pouvoirs publics de ne pas oublier les solutions alternatives, comme les appels téléphoniques, afin de ne pas confiner nos aînés dans un isolement social

En savoir plus

16 mars

Répondre à l’urgence face à l’épidémie COVID-19 et au premier confinement strict

En savoir plus

Coûte que coûte,

Les salariés et bénévoles poursuivent et adaptent leur accompagnement

En savoir plus

Avril

Confinement individuel en EHPAD, Les Petits Frères des Pauvres alertent sur le risque de conflits éthiques

En savoir plus

« Rapport GUEDJ »,

Les Petits Frères des Pauvres entendus dans le cadre de la mission « Lutter contre l’isolement des personnes âgées en période de confinement »

En savoir plus

Reprise des visites autorisées à domicile et en hébergement collectif

Mai

Florian Thauvin

Un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire

En savoir plus

Juin

4 juin

Publication du rapport PFP/CSA sur les effets du confinement auprès des personnes âgées

En savoir plus

29 juin - Convention citoyenne du Climat :

Des personnes âgées accompagnées par les Petits Frères des Pauvres reçues à l’Elysée

En savoir plus

Juillet

Aout

Visite du Président de la République à Toulon

Pour rappeler l’urgence de considérer les personnes âgées comme des citoyens à part entière et l’importance du bénévolat dans la lutte contre l’isolement

Septembre

1er sept - Yann Lasnier, nouveau délégué général de l’Association Petits Frères des Pauvres

En savoir plus

19 sept - Assemblée générale des Petits Frères des Pauvres dématérialisée

Octobre

1er Oct - PlusJamaisInvisibles

Journée internationale des personnes âgées

En savoir plus

Novembre

Mise en œuvre des orientations stratégiques de l'Association

Décembre

5 décembre

Journée internationale du bénévolat : Publication du deuxième baromètre sur le bénévolat chez les Petits Frères des Pauvres

En savoir plus

#TousMobilisesANoel

Appel à la mobilisation citoyenne pour ne pas laisser nos aînés seuls

En savoir plus

NoëlMalgréTout

adaptation des équipes pour accueillir les personnes accompagnées autour des fêtes de fin d’année 

En savoir plus

L’année en Chiffres

Voici les principaux chiffres marquants de l’année 2020. 

0
Citoyens engagés durant la crise sanitaire
+de 0
appels sur la plateforme d’écoute Solitud'ecoute
0
bénévoles
0
colis de Noël distribués
0
personnes finalement parties en vacances

L’année en MOTS

NUMÉRIQUE

NUMÉRIQUE

Nés de l’industrialisation des processeurs et de l’ordinateur dans les années 1980, les techniques, usages et outils numériques ont, quarante ans plus tard, bouleversé notre société. Industries, communications, travail, relations sociales, territoires… Le numérique imprègne le cœur même de nos foyers. S’il a permis d’apporter des solutions au maintien du lien social pendant la crise qui a imposé de la distanciation physique, l’explosion du numérique pose de nombreuses questions éthiques, environnementales et sociales. C’est pourquoi nous alertons sur le phénomène de fracture numérique, facteur aggravant d’isolement pour 4 millions d’aînés.

CONFINEMENT

CONFINEMENT

Durant le premier confinement, 720 000 personnes âgées n’ont eu aucun contact avec leur famille. Il a aussi généré une hausse notable du sentiment de solitude : 5,7 millions de Français âgés de 60 ans et plus ont ressenti de la solitude. La crise du coronavirus aura scellé à jamais dans les esprits l’expérience vécue du confinement : déplacements limités, souffrances économiques, sociales et psychiques. Pour les personnes âgées, il aura été synonyme d’un isolement exacerbé, révélé de manière inédite par les médias. Pour celles du grand Âge résidant en établissement, il restera lié à un enfermement prolongé, aux suppressions des visites extérieures.

MOBILISATION

MOBILISATION

Contre l’immobilisme, le défaitisme, le conformisme, le fatalisme et autres « ismes » qui font croire que rien n’est possible, s’élève la mobilisation comme une force de résistance. Notre mobilisation est notre conviction en mouvement, à l’image de l’élan de générosité exceptionnel amorcé pendant la crise. La capacité des associations est de pouvoir fédérer, de faire converger les énergies, les engagements, les colères parfois, pour que ces confluents puissent former une mobilisation solide qui transforme profondément la société. Notre mobilisation est notre manière de porter des sujets parfois difficiles avec constance, courage et détermination pour que les personnes âgées ne soient plus privées de lien social et affectif.

EPHAD

EPHAD

Acronyme qui, depuis sa création en 1997, a fait son chemin jusqu’à devenir vedette malgré lui dans les médias durant la crise sanitaire. Décryptons. E comme Établissement : il ne s’agit donc pas d’un petit lieu de vie à taille humaine. H comme Hébergement : en ce lieu, on y est hébergé, c’est-à-dire accueilli chez d’autres personnes. P comme Personne. Ceux qui y sont hébergés sont considérés comme des personnes, bien qu’on y soit le plus souvent « placé ». A comme âgée et D comme dépendante. Deux conditions pour y être accepté. La France fait partie des pays qui ont le plus institutionnalisé l’accueil des personnes vulnérables. C’est un choix politique au détriment, hélas, du maintien à domicile et de toutes formes d’habitat inclusif.

AGISME

AGISME

« Laissez rentrer ce virus dans les maisons de retraite ! Comme ça, pas besoin de réforme ! Ça tue que les vieux ! » Pendant la crise sanitaire de la Covid-19, nous avons été témoins de ces messages discriminants et acerbes cherchant à opposer les générations pour permettre aux moins fragiles de continuer à vivre normalement. Toute forme de discrimination fondée sur l’âge est punie par la loi, c’est ce qu’on appelle l’âgisme.  Tous ces constats doivent nous inviter à mener une vraie réflexion collective sur la place des personnes âgées dans notre société, leur rôle et l’impérative nécessité de favoriser leur inclusion, quels que soient leur âge et leurs fragilités. Une société qui ne respecte pas ses aînés, c’est une société qui perd son humanité.
2020...
Partager ce rapport
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin