Rapport annuel Association

Non classé

SENSIBILISER ET MOBILISER à L'isolement de nos aînéS

Non classé

LE LIEN SOCIAL, UN LIEN VITAL

Portraits d’acteurs Petits Frères des pauvres particulièrement mobilisés et engagés durant la crise.

Durant les phases de confinement, salariés, bénévoles, services civiques… ils ont été des milliers à s’engager sans compter pour briser l’isolement des aînés, à innover, se réinventer… À travers quelques portraits, nous rendons hommage à leur investissement sans faille.

Ces salariés et bénévoles, héros du quotidien pendant la crise sanitaire

Même en plein cœur de la crise sanitaire, bénévoles, volontaires et salariés de notre Association ont continué à œuvrer pour illuminer la journée de nos aînés. C’est le cas notamment de Géraldine, auxiliaire de vie sociale au sein de la petite unité de vie La Jonquière (Paris, 17e), qui n’a pas hésité à mettre sa propre vie personnelle en parenthèse : « Dans le contexte actuel, beaucoup de choses ont changé. J’habite Chartres. Pendant cette période, je suis obligée de venir en voiture car les transports en commun fonctionnent mal. Je me lève très tôt. Ma mère est malade. Elle est confinée chez elle. Je ne peux plus la voir ».

Il y a aussi Dominique, intendant au sein de la maison Charmanon à Grézieu-la-Varenne (69), qui pendant la crise, a surpassé ses missions pour le bien-être des pensionnaires de l’établissement. « Depuis 20 ans que je suis là, j’ai fait tous les postes depuis longtemps, alors je remplace vu que certains collègues sont en arrêt. Finalement j’aime bien car je suis plus proche des résidents. Par exemple, je fais secrétaire, animatrice, chargé de promenade, serveur, service à table… ». Il a aussi organisé davantage de cours de yoga : « Comme toutes les animations sont suspendues, j’ai organisé les cours de yoga plus souvent ».

Des bénévoles prêts à s’engager davantage

Quant à nos bénévoles, eux aussi ont redoublé d’efforts pour être auprès des plus fragiles. Sylvie est bénévole pour la ligne d’écoute téléphonique Solitud’écoute à Nantes (44) depuis 2011. Habituellement, elle est engagée une fois par semaine mais dans le contexte du coronavirus, elle s’est portée volontaire pour répondre plus régulièrement au téléphone.

De son côté, Andrea, volontaire européenne auprès de l’équipe Ouest-Var (83), s’est montrée pleine d’idées pour réadapter ses missions : elle s’est occupée de la villa des Fleurs fermée pendant le confinement et de l’entretien du jardin, a aidé l’équipe pour des tâches administratives et a imaginé de nombreux moyens de garder le lien avec les personnes âgées à distance. 

Partager ce contenu

Un engagement sans faille

TOUS AU CŒUR DE L’ACTION​

TOUS AU CŒUR DE L’ACTION

Les 13 600 bénévoles*, les 600 salariés*, services civiques, mécénats de compétences et tous ceux qui nous ont rejoints cette année ont œuvré sans relâche et ont été pleinement mobilisés auprès de nos ainés.

* chiffres entités Association et PFP-AGE

Portraits d’acteurs Petits Fréres des pauvres particulièrement mobilisés et engagés durant la crise.

EN SAVOIR PLUS

La baromètre 2020 du bénévolat 

EN SAVOIR PLUS

L’adaptation de notre organisation pendant la crise 

EN SAVOIR PLUS

Nos ressources

EN SAVOIR PLUS